Ligue de Basse Normandie de cyclotourisme
© Ligue de Basse Normandie de cyclotourisme
 Carnets de VOYAGE
Accueil Animateur club Nuit ligue Revue de presse Le comité directeur Bcn - Bpf Plan de développement Album mugron Mer montagne
LES TRAVERSEES BAS-NORMANDES EN CYCLOCAMPING (2013) Marie-Thérèse et Gilbert LE CLECH.  Après la remontée de la Loire en 2012, nous avions dans nos projets les traversées Bas-  Normandes. Initiées par la Ligue de Basse-Normandie en 2011 dans la cadre de semaine  fédérale de Flers, il s’agit de deux randonnées permanentes « entre terre et mer » labellisées  par la FFCT .C’est décidé, ce sera en Juin 2013.L’une rejoint Auderville (50) à Longny au  Perche (61) et l’autre Honfleur (14) au Mont Saint Michel (50).Notre choix était de partir de ce  dernier site afin de participer à un rassemblement de 800 cyclistes opposés aux restrictions  d’accès imposées aux vélos.   Le trois juin, nous quittons la merveille de l’Occident (classée 8éme merveille du monde) non  sans valider nos cartes de route pour faire étape à Mortain. Pour atteindre le camping, une  bonne côte nous rappelle que cette ville s’établit sur une faille du massif armoricain. Le  lendemain, c’est à Bagnoles de l’Orne que nous plantons notre HLM (Habitation de Loisir  Mobile), ville thermale aux seules sources d’eau chaude de l’ouest de la France ; on y soulage  ici les rhumatismes et l’arthrose. Au troisième jour, impossible de ne pas faire étape à Falaise,  ville natale de Guillaume et de la belle Arlette .L’église St Gervais des XI et XVIèmes dont un  côté est gothique et l’autre romain attire l’œil du touriste. La journée suivante nous cheminons  par Vandœuvre et son château du XVIII éme, St Pierre sur Dives et sa halle des XV et XVII  éme qui abrite encore le marché, Coupesarte et son manoir normand du XVIème entouré de  douves, nous ferons étape à Lisieux la capitale du pays d’Auge. Il est pratiquement impossible  de passer ici sans se rendre à la basilique et sa magnifique crypte dédiée à Ste Thérèse. Le  lendemain, le pays d’Auge composé des vallées de la Touques et de la Dives sera traversé.  Cette zone a conservé ses aspects des siècles passés avec ses herbages plantés de  pommiers et ses fermes à pans de bois au milieu de la cour. C’est au camping d’Equemauville  que nous resterons deux jours afin de visiter Honfleur et ses environs. A découvrir ici, le vieux  bassin et ses maisons étroites qui bordent le quai Ste Catherine. Pour profiter d’une vue  complète sur la ville et sur l’estuaire de la seine avec le pont de Normandie, il faudra s’offrir la  montée du mont Joli. La visite de la chapelle de N-D de Grâce mérite aussi l’arrêt. C’est la fin  de cette première traversée de 254 kms  qui permet aussi de valider six BCN/BPF.   Nous rejoindrons, Longny au Perche, le départ de la seconde traversée par un parcours de  liaison de trois jours.  Du camping de Longny, nous partons par la forêt de Perche vers Soligny la Trappes et son  Abbaye monastique cistercienne fondée en 1140 (remplissage gratuit des bidons).Nous voici  au Pin au Haras et son célèbre Haras du même nom surnommé le Versailles du cheval. Nous  passons à Chambois et son remarquable donjon du XII éme, haut lieu par ailleurs du  débarquement par la fermeture de l’encerclement de la 7éme armée allemande en Août  1944.Après un arrêt « déjeuner » chez des amis, c’est au Merlerault que nous décidons de  faire étape (un camping figure sur le guide) mais sur place de camping il n’y a point alors reste  un hôtel repéré sur internet……mais fermé depuis plusieurs années lui aussi !!!!!Alors, le  garagiste, « vélotouriste »à ses heures nous propose une place bien herbée entre les voitures  de son parc. En fait, nous trouvons un accès au stade municipal et nous y installons la toile ;  pour une nuit ce sera donc un camping presque sauvage….. Après le p’tit déj au bar du centre  et un passage aux commodités d’usage nous voici de nouveau en route pour Falaise car c’est  ici que ce croisent ces deux randonnées. Le lendemain et pour éviter une longue étape, nous  décidons de nous arrêter au camping de Thury-Harcourt…..c’était sans compter sur sa  fermeture depuis quelques mois malgré des panneaux toujours en place. C’est donc le Point  d’Accueil Jeunes(PAJ) qui nous accordera son hospitalité pour une nuit. Changement de décor  le lendemain ou nous faisons relâche  pour deux jours au camping de Balleroy à quelques  centaines de mètres du château dessiné par Mansart au XVII éme. Il est la propriété de la  famille de Malcom Forbes ancien magnat de la presse aux Etats Unis. Cet édifice  comme son  parc dessiné par Le Notre est ouvert à la visite et abrite un musée de ballons. Le lendemain  par la baie des Veys, nous atteindrons le camping de Carentan (labellisé accueil vélo).La  journée suivante, nos compteurs afficheront 800 kms depuis notre départ en passant à Liéville  sur Douves au cœur des marais du Cotentin (100 ha)  avant de rejoindre le camping municipal  de St Sauveur le Vicomte. Le camping est installé au pied du château féodal à deux pas du  centre-ville. L’histoire de St Sauveur est liée à celles du château et de l’abbaye. Nous voici au  camping d’Omonville la Rogue, delà nous irons  à Auderville,le terme de cette seconde  traversée (312 kms) valider notre dernier tampon en passant par le phare de Goury chargé de  la surveillance du fameux raz Blanchard bien connu des navigateurs pour la force de ses  courants.   Il n’est pas imprudent de prévoir quelques journées pour visiter la région (la maison de  Jacques Prévert à Omonville la Petite, son jardin souvenir à Port Racine et le plus petit port de  France, le manoir du Tourp) sans oublier de profiter des paysages bucoliques de cette  pointe).Sur cette randonnée, six BCN/BPF seront validés. Six journées supplémentaires seront  consacrées à notre retour à la maison en passant par Les Pieux, Carentan, Torigny sur Vire,  Vire, Flers en empruntant surtout le réseau de véloroutes et voies vertes.   Au cours de ce périple 1250 kms seront parcourus sur des vélos chargés de 20 à 25kg de  bagages entre le 30 mai et le 28 Juin. C’est une randonnée de difficulté moyenne bien calibrée  pour la découverte du voyage itinérant(VI) à vélo tout en passant par des sites BCN/BPF. Le  tout rapportant des points a à votre club pour le challenge de France. L’année 2014 sera  l’année des randonnées permanentes à la FFCT….préparez donc vos montures. A votre choix,  toute autre formule, plus confortable, plus légère, plus rapide est concevable aussi.  Contact pour obtenir votre dossier d’inscription à ces Traversées Bas-Normandes (6€) :   Marie-Thérèse LE CLECH 7 Rue Roger Bastion 14000 CAEN   Courriel : marie-therese.leclech@sfr.fr